Home » Logiciels » Oracle Fusion Applications enfin disponible!

Oracle Fusion Applications enfin disponible!

Le résultat de près de six ans de travail acharné! Un vrai défi. Le 7 décembre, lors de l’Oracle Applications Day à Vilvoorde, Fusion Applications a pris, officiellement, son envol. Plus d’une centaine de modules sont aujourd’hui disponibles…

Tout a commencé avec l’acquisition de Siebel en 2005. Ont suivi celles de Peoplesoft et de JD Edwards. Qu’allait donc faire Oracle de ces progiciels, alors qu’il disposait lui-même d’E-Business Suite, une offre directement concurrentes à son catalogue?

Réponse: les Fusion Applications, c’est-à-dire les meilleurs processus issus de ces différentes offres, le tout mis en musique par un middleware commun, Fusion Middleware. L’annonce est faite en juillet 2006, le projet d’ERP de nouvelle génération est lancé. Près de six ans de travail acharné! Fusion Application est aujourd’hui disponible. «Cela a pris plus de temps que nous ne l’avions planifié, reconnaît Franky Geldhof, Head of Applications, Oracle Belgium & Luxembourg. On devait y consacrer quatre ans. Finalement, il nous aura fallu près de six ans et un effort en R&D gigantesque, mais le résultat dépasse les attentes!»

Cette commercialisation a été officialisée mondialement début octobre 2011 à l’issue d’une longue période de rodage, durant laquelle un peu plus de deux cents entreprises triées sur le volet ont pu déployer un ou plusieurs modules de l’ERP. Essentiellement des multinationales, dont 25% d’entreprises européennes, avec des Tesco, Barclays ou HSBC. Mais pas de PME. La raison? L’importance de l’engagement, explique Franky Geldhof. «Les early adopters ont été fort sollicités. Nous voulions pouvoir travailler avec eux en étroite relation, beaucoup échanger sur leurs métiers, leurs pratiques, leurs attentes. Ce qui exigeait la mise à disposition de ressources que seules de grands groupes sont en mesure d’aligner…»

Globalement, l’exercice a tenu du grand écart: tout réinventer sans rien renier du passé, et donc assurer aux clients de pouvoir préserver les investissements déjà consentis. Aujourd’hui, par exemple, un client peut renforcer le système JD Edwards dont il dispose à demeure (on premise) avec des modules tels que Human Capital Management ou Talent Management auxquels il accèdera en ligne (SaaS). Oracle ne pouvait faire plus belle démonstration des standards ouverts!

Au niveau utilisation, cet ERP de nouvelle génération se veut en rupture avec ceux que l’on a connu depuis les années 90. Il se veut social, collaboratif, mobile mais, surtout, la Business Intelligence y est omniprésente. Sur chaque écran, on retrouve, en marge des données transactionnelles, des graphes d’historique, voire des données prédictives.

Oracle Fusion Applications offre également un environnement adapté à chaque profil avec une approche contextuelle. «Ainsi, chaque utilisateur d’Oracle Fusion Applications trouve, à tout moment, et pour tous les processus de gestion, la réponse aux questions suivantes: ‘que dois-je connaître?’, ‘que dois-je faire?’, ‘comment le faire?’ et ‘qui dois-je contacter?’» explique-t-on chez Oracle. Une aide complétée par un système intégré qui incorpore des vidéos de formation dédiées aux utilisateurs finaux.

L’objectif est d’aider l’utilisateur à prendre ses décisions alors qu’il est sur l’ERP et non plus l’obliger à quitter son outil de travail pour basculer sur la plate-forme décisionnelle. Soyons clairs: il ne s’agit pas d’une simple optimisation ergonomique, mais clairement d’une véritable nouvelle façon de travailler avec l’ERP. Chaque élément de tableau de bord est interactif: on peut cliquer sur n’importe quelles données, n’importe quel graphe.

On Premise ou SaaS. Au choix!

Fusion Applications est une solution hybride à plus d’un titre. En effet, Oracle propose son ERP indifféremment sous forme de licences logicielles traditionnelles ou en mode cloud. Franky Geldhof: «Il s’agit très exactement du même code que la version on-premise de Fusion Applications qui fonctionne indifféremment dans le cloud et sur votre datacenter. Vous pouvez le rapatrier à tout moment, y compris vos propres développements spécifiques. Le point clef, c’est que vous avez le choix! Tout est SOA, tout l’ERP est sous forme de Web Services, orchestré par BPEL. Qui peut en dire autant?»

Solution hybride aussi en termes de solutions, puisque personne n’a franchi le pas et basculé 100% de son activité sur Fusion Applications. Les entreprises, utilisatrices notamment de Peoplesoft HCM, People Finance ou JD Ewards, déploient les processus progressivement, l’architecture ouverte de l’ERP permettant une cohabitation pas trop difficile entre l’existant et le nouvel ERP.

blog comments powered by Disqus

Abonnez-vous a TechnoMag

  TechnoMag.ma flux RSS    TechnoMag.ma Lettre d'information    TechnoMag.ma sur Facebook   TechnoMag.ma sur Twitter

© 2017 TechnoMag NTIC Maroc. All Rights Reserved. Log in